Derrière la case du double zéro (qui apparaît toujours sur les roulettes américaines), se cache l’histoire des deux frères Blanc.. Découvrez, dans notre article, comment ils ont réussi à augmenter les chances de gains des joueurs. .

Qui sont les frères Blanc ?

Nés en 1806 à Courthézon, François et Louis Blanc sont des frères jumeaux issus d’une famille modeste. Intelligents et débrouillards, ils décident de quitter assez tôt leur domicile pour Bordeaux. Employés comme agents de change en 1834, ils profitent du télégraphe Chappe pour être renseignés de tout avant tout le monde. Grâce à cela, ils s’enrichissent et partent pour Paris où ils assistent à la fermeture des maisons de jeux, dont ils découvrent les énormes profits…

L’idée pour augmenter les gains !

En 1842, ils instaurent en Europe la roulette avec simple zéro en supprimant le double zéro. Il y a donc 37 numéros sur lesquels il est possible de miser. La case 0 en moins double les chances de gains pour les joueurs. Ce bel avantage attire alors les riches joueurs des 4 coins d’Europe en Allemagne à Bad Homburg.

De l’Allemagne à Monte Carlo

La même année, les jeux de casinos furent interdits en Allemagne. Les 2 frères ne s’arrêtent pas en si bon chemin, ils s’installent à Monte Carlo. C’est Charles III de Monaco, himself, qui les invita dans sa principauté après avoir légalisé les jeux d’argent.
Depuis lors, les roulettes européennes proposent un seul 0, ce qui est toujours à l’heure actuelle plus avantageux que les roulettes américaines pour les joueurs.